Calvaro v

 

 

 

Calvaro V 

 

Le holsteiner gris énorme (environ 1m90 au garrot), fils de Cantus, a été soutenu en 1986 et acheté par Axel Wöckener en 1994. Avec Willi Melliger il a gagné l'or d'équipe et l'individu de bronze au championnat Européens de 1995, l'argent individuel aux jeux olympiques à Atlanta(1996) et a fini en second lieu de la finale de coupe du monde à Genève la même année, où le public est littéralement tombé amoureux de lui. Calvaro V, qui a gagné le bronze encore en 1997 chez les Européens, était le meilleur cheval mais seulement 4ème placé aux jeux équestres du monde à Rome (final avec l'échange des chevaux) en 1998. Il a gagné la médaille d'argent au championnat Européens de 1999 dans Hickstead et la médaille d'argent d'équipe aux jeux olympiques de Sydney en 2000. Il a également gagné un certain nombre de Prix grand comprenant Zurich, Brême et Paris.

Calvaro V a été retiré pendant 18 mois dans des installations de Melligers dans Neuendorf et avait fait à son adieu public début février 2003 pendant une cérémonie spéciale à Zurich.

 

Amaigri, souffrant depuis de longs mois de douleurs articulaires, Calvaro V, le cheval blanc le plus adulé de Suisse, a été euthanasié le 1er otcobre 2003. «J’ai libéré Calvaro de ses souffrances», a confié le vétérinaire Marco Hermann, de la clinique chevaline où l’étalon a passé ses dernières heures. Calvaro était un sportif de très haut niveau qui avait été condamné à l’inaction.

Diminué par une blessure, la santé de l’animal s’est mise à empirer lorsqu’il n’a plus été capable de courir. Avec des médicaments, le vétérinaire a tenté de diminuer ses souffrances, mais les effets secondaires se sont fait sentir. Son psychisme était atteint. Le cheval souffrait de dépression. Autre effet pervers des médicaments: ils lui ont coupé l’appétit. L’étalon, qui souffrait aussi de coliques, maigrit alors à vue d’œil.

 

De fait, ses ennuis de santé avaient déjà commencé en 2001. Après son triomphe à Göteborg (Suède), le cheval s’était mis à boiter. Les vétérinaires avaient alors diagnostiqué la blessure d’un ménisque. D’après le Professeur qui dirige la clinique chevaline zurichoise, Calvaro, qui pesait 450 kg, a mis à chaque saut ses articulations à rude épreuve». Même s’il a été soigné dans l’un des meilleurs centres de thérapie en Allemagne, Calvaro ne s’est jamais remis entièrement de sa première blessure.

La dépouille de Calvaro V, l'étalon le plus connu de Suisse, a été conduite mercredi dernier déjà à l'usine d'extraction spécialisée dans le traitement des produits carnés. «Elle a été pesée et photographiée à son arrivée, avant d'être placée dans un bunker où sont rassemblés les cadavres de différents animaux», confirmait hier Bernhard Witwer.

 

Contrairement à ce qu'affirmait la presse dominicale zurichoise, Willi Milliger, le cavalier du champion de saut, n'a jamais eu l'intention d'inhumer le cheval blanc. «Nous allons créer par contre un petit coin dédié à sa mémoire à Neuendorf , a révélé l'homme qui montait Calvaro V. Willi Milliger est persuadé qu'il recevra encore des cendres de l'animal, qui seront répandues sur son pré. «Je peux m'imaginer que des organes ont été prélevés et incinérés à cet effet à la demande de la clinique chevaline qui nous a mandatés avant que la dépouille de Calvaro V ne nous parvienne», a encore ajouté Bernhard Witmer.

Dans un premier temps, les restes de l'étalon ont été réduits en morceaux avant d'être transformés – comme c'est le cas pour la plupart des cadavres de bêtes – en farine et en graisses animales.

 

Nous remercions tous ce "géant gris" pour les merveilleux moments qu'ils nous a fait passer, lui et ses magnifiques sauts resterons à jamais dans notre mémoire. Ce fut là ton dernier saut... Le plus grand, peut être, vers les cieux , c'est certain, mais le plus triste pour tout ceux que tu a fait rêver... Adieu mon grand champion et bon voyage !

Source membre Multi mania.

Un animal venu sur la Terre tel un Maître Spirituel, ce géant d'Amour nous apporte une belle leçon à nous les humains.  Un superbe champion qui m'a beaucoup impressioné par son aisance et sa facilité à franchir tous ces obstacles dressés devant lui.  Il était grand de l'intérieur.  Il avait beaucoup de Coeur....Un Grand Champion. Merci Calvaro.

Sylvie.

  

  

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×