Mantras

Mantras et Prières
aum-2.jpg

 

Un mantra est un phrase sacrée qui provient du verbe sanskrit "man" signifiant penser et de " trâna" qui veut dire protection. Un mantra est donc une formule mentale qui protège. Manu, le législateur fut le premier à comprendre les mantras et à les enseigner.

Le son, plus que le sens, est l'essence même du mantra. C'est par sa résonance à travers l'univers que la structure des atomes est maintenue.

Il existe un type de mantra particulier, le bija-mantra, ou semence verbale. Les sons sont éternels et compréhensibles partout dans le monde. Dans les Tantra, on compare ces sons aux dieux. Ce sont des identités conscientes et vivantes. La puissance d'une divinité est contenue dans son nom, son mantra. Ainsi, ces monosyllabes sont les éléments de base du mantra et sont appelées semences verbales.

Chaque syllabe a une qualité propre dépendant de sa phase d'articulation, de sa durée, de l'action musculaire mise en jeu. Chaque syllabe a donc un rôle particulier au sein des mantras. Par exemple, les gutturales sont cléricales et utilisées pour l'invocation des dieux, les dentales dans les formules magiques, etc... Au total, on dénombre 23 850 monosyllabes.

 

Le plus fort des mantras est Aum. Un article particulier lui est consacré. Voici quelques mantras adressés à certaines divinités :

- Rama : Om Sri Ram, Jay Ram, Jay Jay Ram. "Jay" signifie victoire.

- Saraswati : Om Eim Saraswatyei Swaha.

- Durga : Om Durga Durgayei Namaha. "Namah" signifie honorer.

- Shiva : Om Namah Shiva.

- Ganesh : Om Sri Ganeshaya Namah.

- Kali : Om Krim Kâliké Namah. La syllabe "Krim" symbolise, la destruction, la puissance du temps.

- Lakshmi : Om Shrim Mahalakshmi Swahah. "Shrim" représente la déesse de la fortune.

 

Un mantra est récité avant la prise d'un repas.

Brahmarpanam L'instrument du sacrifice est Brahman
Brahma harvir L'offrande est Brahman
Brahmagnau C'est par Brahman qu'est faite l'oblation
Brahmana hutam dans le feu, qui lui même est Brahman
Brahmaiva tena gataryam Il ne peut aller qu'en Brahman
Brahma karmasamadhina Celui qui voit ainsi Brahman dans l'action

 

Les hindous récitent leur mantra en égrenant de la main droite, un "mâla", un rosaire, comptant 109 perles. La dernière perle du mâla est appelé "Suméru" (autre nom du Mont Kailash). Comme on ne traverse pas le mont Suméru, la récitation des mantras se poursuit en égrenant le mâla dans l'autre sens.

 
 
Aum la syllabe sacrée
 
Aum est le son primordial, origine de la création, la semence de laquelle le langage est issu. Tous les sons qui existent proviennent du son Aum. Ce son signifie "j'accepte". Aum ou Om est le symbole le plus élevé de la connaissance hindoue. "La présence de l'Absolu dans le monde". Utilisé au début de chaque rite, il permet d'atteindre le divin.
 
Aux trois lettres correspondent les trois tendances de la Trimurti :
 
- "A" : C'est Brahmâ, l'état de veille, l'origine de la création, le monde terrestre.
 
- "U" représente Vishnu, la tendance cohésive, le monde intermédiaire. "U" est l'état de rêve puisque c'est dans son sommeil que Vishnu prépare le prochain cycle de vie.

- "M" est Shiva la force centrifuge, celle qui détruit tout. "M" est l'état de sommeil profond, le monde céleste.

On y ajoute une demi lettre (ardha-mâtrâ) que seuls les yogis peuvent percevoir. Elle représente le monde lunaire, hors d'atteinte de la pensée et de la parole.

La syllabe est décrite comme l’arc qui lance la flèche du soi (l’atman) vers la cible de l’absolu (le brahman). C’est "la syllabe unique et éternelle dont tout ce qui existe est un développement ; le passé, le présent, le futur sont tous inclus dans ce son unique".

De Aum résultent toutes les semences verbales (bija-mantra).

 

Extrait du site "indianred".

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×